Évolution ? Impossible ! Alors croire à … … ?

 

 

Chapitre N°4

 

Jours bibliques.

 

Création de notre Galaxie, la Voie Lactée

 

 

Mais encore est-ce que les jours sont égaux dans le temps ? Combien d’année terrestre a-t-il fallut pour la formation de la Galaxie Terre, car parait-il notre soleil est jeune, tout comme les planètes qui gravitent autour telle que Mars, la Terre, Vénus, Mercure ? Vénus que l’on nomme l’Étoile du matin dit aussi l’Étoile du Diable, et le soir l’Étoile du Berger, étoile qui aurait guidé les Rois Mages vers Jésus le Nazôréen à sa naissance.

 

Astre-Soleil-Terre

Donc pour en revenir à nos jours bibliques ce troisième jour représente une impossibilité puisque le Grand Luminaire pour éclairer le jour et le Petit Luminaire pour illuminer la nuit par réverbération du « Grand Luminaire » n’est pas encore en place, la Terre tourne peut-être sur elle-même comme les autres Planètes et c’est à ce moment que l’on peut mesurer la puissance de ce Dieu que je nomme EL-SHADDAÏ, car il fallait poser la planète Terre à une certaine distance de l’astre « Solaire », le « Grand Luminaire », et malgré la distance kilométrique qui sépare la Terre du Soleil, ( soit 149 597 870 700 m ± 3 m, soit en écriture cent quarante-neuf millions cinq-cent-quatre-vingt-dix-sept mille huit-cent-soixante-dix kilomètres et sept-cents mètres) étendue qui n’est pas régulière puisque la Terre tourne autour de son étoile sur un parcours elliptique dans un temps donné de 365,256 363 004 jours égale à une année sidérale, donc à une certaine vitesse de 29,78 km/s ou 107 200 km/h ou encore 2 579 055 km/jour de 24h, qui avec le rayonnement solaire sont responsables des climats, de la plupart des phénomènes météorologiques observés sur la terre, ainsi que les saisons qui sont bien définis par la durée et les changements climatiques.

Là, j’ai écrit sur le déplacement de la Planète Terre dont la vitesse de déplacement est vertigineuse et première réflexion, cet astre doit faire un vent sidéral dans son sillage phénoménal et une question bête, comment se fait-il que les arbres ne se couchent pas et comment faisons-nous humains ainsi que les animaux et l’eau pour tenir debout sans nous envoler ? …, car cent-sept-mille kilomètres heures est une vitesse monstrueuse ! …

 

Astre-Syst

Ce n’est pas encore fini, car cette planète Terre tourne sur elle-même et fait une rotation complète en vingt-quatre heures ce qui fait que sa vitesse de rotation à l’équateur est de 1 674,364 km/h sachant que le périmètre de la Terre à l’équateur est de 40 075,017 km et là aussi il doit y avoir un déplacement d’air important.

Les douze Planètes gravitationnelles autour de notre luminaire « Soleil » connues des égyptiens de l’antiquité, car aujourd’hui nous n’en connaissons que dix, tournent autour de ce luminaire grâce à son attraction. La Terre qui fait partie de ces dix Planètes, fut placé en orbite autour de cette astre lumineux à la seule distance où la vie pouvait naitre et rester éternellement ainsi que son parcours elliptique permettant les saisons. Tout ce qui tient sur cette Terre est possible grâce à deux phénomènes complémentaires, la force de l’attraction vers le noyau terrestre et la pression atmosphérique, cela permet qu’existe la terre, la mer, la verdure, les arbres, les animaux, les bêtes et bestioles, et aussi l’Homme c’est-à-dire l’Humain.

 

Astre-Syst

Mais il n’y a pas que cela, EL-SHADDAÏ à légèrement aplatit la Terre au niveau des pôles afin que cet astre tourne régulièrement sur un axe donné, pôle Nord, pôle Sud ce qui l’empêche de tourner dans tous les sens, comme une boule de pétanque, mais sur un axe bien défini. Il faut penser que cet Être Suprême, en ce quatrième jour, a positionné la Voie Lactée et la Galaxie Terre dans l’espace donnant à toutes les planètes, étoiles comprises, une vitesse de rotation sur elle-même, ainsi qu’une vitesse de déplacement autour de cet astre lumineux, pour certaines circulaires et pour d’autres, comme la planète Terre, un déplacement orbital elliptique. La Voie Lactée nommé aussi « La Galaxie spirale barrée » comporte plus de deux-cents à quatre cents milliards d’étoiles particulièrement dans la ceinture de Kuiper, et plus de cent milliards de planète et un nombre incalculable de galaxie et nos astronomes ont constaté que notre système solaire est petit dans la Voie Lactée qui se déplace quand même à 600km/s soit 2160000 km/h dans l’Univers. Imaginez-vous la grandeur de cette Voie Lactée, notre système solaire étant à cent vingt mille année lumière du centre de cette Galaxie où il existe un trou noir supermassif.

Avant le Déluge la Terre était protégée des Ultra-Violets du Soleil, et de plus comme déjà écrit il ne pleuvait pas sur la Terre, car cette voûte faisait un effet de serre dû à son épaisseur. De plus, l’oscillation de la Terre sur son axe était minime de cinq degré (5 C°) au grand maximum, ce qui fait que les saisons étaient très faible sur la Terre, voilà pourquoi les Mammouth, tigre à dent de sabre, lion et autres animaux vivaient à l’hémisphère Nord comme à l’hémisphère Sud, la température étant tempéré sur toute la terre avec un petit écart de température entre l’équateur et les deux pôles respectifs de quinze à vingt degrés centigrades

Vous mes Lectrices et Lecteurs entrons dans de la fiction réelle. Si c’est réel alors ce ne peut être de la fiction et pourtant ! … … « croire ou ne pas croire » écrivait un grand écrivain Anglais

 

Astre-Soleil-explications, composition

La science géologique, paléontologique et archéologique nous apprend énormément de chose sur notre planète Terre. Une certitude sur toute la Terre il s’est produit en même temps un Déluge qui bouleversa les données physiques, chimiques, magnétiques de la Terre. Il est prouvé, aujourd’hui, que la pression atmosphérique était beaucoup plus importante avant le Déluge, en effet cette pression était le double soit 1013,25 x 2 = 2026,50 hPa (hectopascal) = 2,02650 bar, voilà pourquoi la stature générale des plantes, des animaux et de l’humain était morphologiquement plus robuste. Les Ultra-Violets (UV) solaires, nocif à la nature terrestre ne passait pas sur la terre grâce à cette épaisseur de vapeur d’eau qui faisait office de filtre.

Je reviendrai sur ce thème à la création de l’Homme, puis de la Femme et ensuite de « l’Humain », deux êtres semblables dans la structure vitale et tellement différent en ossature, forme, configuration, réflexion et raisonnement cérébrale.

Je reviens aux six jours de la création puisque le septième est un jour de repos.

Livre des Jubilés I : 1-4

Car au premier jour il créa les cieux qui sont en-haut et la terre et les eaux et tous les esprits qui servent face à lui : les anges de la présence et les anges de sanctification et les anges de l’esprit des vents et l’ange de l’esprit des nuages, de noirceur, de neige, de grêle et de cristal glacé, et les anges des voix du tonnerre et de l’éclair, et les anges des esprits du froid, du chaud, du printemps, d’automne, d’été, et tous les esprits de ses créatures qui sont dans les cieux et sur la terre ; il forgea les abysses et l’obscurité, crépuscule, nuit et la lumière, aube et jour qu’il avait préparés dans la connaissance de son cœur. Et nous vîmes alors ses travaux et le louâmes et glorifiâmes devant lui au compte de tous ses travaux, car sept grands travaux avait-il créés au 1er jour

Livre des Jubilés II : 1-2

Au deuxième jour il créa le firmament au milieu des eaux, et les eaux furent divisées ce jour, une moitié alla dessus et l’autre moitié alla dessous le firmament [qui était] au milieu, à la surface de la terre entière. Et c’est le seul travail créé par l’Être Suprême au 2ème jour.

Livre des Jubilés III : 1-4

Et au troisième jour il donna ordre aux eaux de converger à la surface de toute la terre vers une seule place et que la terre sèche apparaisse. Et les eaux firent comme il leur ordonna et convergèrent à la surface de la terre vers une seule place, à l’extérieur de ce firmament, et la terre sèche apparut. Et en ce jour il créa pour elles toutes les eaux selon leurs lieux distincts d’assemblement et toutes les rivières et les assemblements des eaux dans les montagnes, et sur toute la terre et tous les lacs et toute la rosée de la terre, la semence qui est semée et toutes les choses germant et les arbres portant fruit et les arbres de forêt et le jardin d’Éden en Éden au complet. El-Shaddaï créa ces quatre grands travaux au 3ème jour.

Livre des Jubilés IV : 1-4

Et au quatrième jour il réalisa le soleil et la lune et les étoiles et les plaça dans le firmament du ciel pour donner lumière sur la terre entière et dominer sur le jour et la nuit et séparer la lumière de la noirceur. Et Dieu appointa le soleil pour être un grand signe sur les jours sur la terre et pour les repos et pour les mois et pour les fêtes et pour les années et pour les repos des années et pour les jubilés et pour toutes les saisons des années. Et cela divise la lumière de la noirceur pour la prospérité afin que toutes les choses qui poussent sur terre prospèrent et grandissent. Il créa ces trois classes au 4ème jour.

Astre-verdure de la terre

 

Pour récapituler les quatre jours de la création, je viens de vous poser les écritures apocryphes du Livre des Jubilés qui complète un peu plus tout ce que je vous avais déjà posé dans les chapitres précédents. Vous constaterez que, là aussi, comme dans la Bible de Jérusalem, les Bibles de religion Protestante comme Louis Second ou Darby, ou le Livre du Secret d’Hénoch, II Hénoch, ou encore le Livre des Jubilés tous font la même erreur en plaçant le troisième jour, la création de la verdure avant l’œuvre des Luminaires « Soleil et Lune », deux astres nécessaires au développement de cette végétation, alors je réitère, il y a inversion de jour par l’auteur ou les auteurs !

Le quatrième jour biblique, les astres lumineux, le grand nommé, « Soleil », luminaire du jour, et le petit nommé, « Lune », satellite de la Planète Terre, lumineux la nuit par réverbération du grand luminaire, illuminera la Terre dans la pénombre, sont mis en place dans la Galaxie.

Le grand astre étincelant d’explosions nucléaires atomiques éclairera et chauffera tout le système astral et galactique de la galaxie terrestre, et le petit rayonnant sera le balancier de la Terre et aura une influence sur la végétation, sur les marées de certaines mers terrestres.

 

Astre-Syst

Tout cela fut minutieusement calculé, la vitesse de rotation des planètes sur elles-mêmes, mais aussi la vitesse de déplacement autour de l’astre brillant toutes ces planètes étant attachées les unes aux autres par un fil invisible. Si pour une chose ou une autre une des douze planètes venait à exploser tout le système solaire terrestre disparaitrait dans le « Trou Noir » et la Terre ne serait plus qu’un lointain souvenir.

Pour résumer le premier jour est la naissance de l’Univers avec la Lumière et les Ténèbres, le deuxième jour est la formation de la Planète Terre et la séparation des eaux souterraines et de la vapeur d’eau pour former cette voute translucide au-dessus de la Terre, avec la création des anges, troisième jours pose des deux luminaires les plus importants de la Galaxie, le « Soleil » pour éclairer le jour et la « Lune » pour illuminer la nuit, mais c’est ce jour où les réglages de rotation et de déplacement sur un parcours elliptique autour de l’astre brillant furent mis au point, et c’est à partir de ce jour où l’écriture : « ainsi il y eu un soir, il y eu un matin » prend toute sa réalité, sa véracité. Ce jour est le troisième et non le quatrième comme écrit dans la Bible, et maintenant le quatrième jour réel qui est le troisième jour biblique prend toute son importance avec la création, puis la production de toute la verdure terrestre. En effet, cette dernière peut se développer correctement puisqu’il existe un temps de jour, un temps de nuit, mais aussi que l’attraction terrestre est réglée avec la pression atmosphérique, ainsi que celle du « Grand Luminaire » et des douze planètes gravitant autour de cet astre, car si nous aujourd’hui nous ne connaissons que huit de ces planètes, nos anciens Égyptiens, Sumériens, Akkadiens en connaissaient douze, comme les douze signes du Zodiaque.

 

Astre-Syst

Ces planètes en partant du soleil sont Mercure, Vénus, la Terre seul planète où existe la vie, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et après elle existe des planètes naines comme Cérès découverte en 1801 par Giuseppe Piazzi, Pluton en 1930, puis grâce au satellite et au sonde, l’humain à découvert Charon un satellite de Pluton aussi important que Pluton. En 2005 fut découvert Éris la planète naine la plus éloignée du soleil, ainsi que la planète Makémaké par Michaël Brown et toujours à la même date par José Luis Ortiz fut découvert Hauméa

En ce quatrième jour la verdure a poussé sur la terre, la nourriture pour le monde animal et pour l’humain était en abondance, Bible de Jérusalem, Genèse I : 20-23

EL-SHADDAÏ dit : Que les eaux grouillent d'un grouillement d'êtres vivants et que des oiseaux volent au-dessus de la terre contre le firmament du ciel et il en fut ainsi.

EL-SHADDAÏ créa les grands serpents de mer et tous les êtres vivants qui glissent et qui grouillent dans les eaux selon leur espèce, et toute la gent ailée selon son espèce, et El-Shaddaï vit que cela était bon.

EL-SHADDAÏ les bénit et dit : Soyez féconds, multipliez, emplissez l'eau des mers, et que les oiseaux multiplient sur la terre.

Il y eut un soir et il y eut un matin : cinquième jour.

 

Anim

Ce cinquième jour de création, comme le troisième biblique est sans doute un jour millénaire car la création est celle du monde aquatique et ailé. L’Être suprême génère les animaux de la mer, des monstres marins, aux poissons, crustacés, mais aussi ceux qui vivent dans l’eau et sur la terre comme le crocodile ou l’alligator, de l’infiniment petit, microscopique à la baleine et pour les bêtes et bestioles ailées il les façonna au plumage multicolore, agréable à regarder et il leur inculqua de se reproduire chacun selon son espèce afin de remplir la terre de la Terre.

EL-SHADDAÏ en dehors des deux premiers jours où il conçoit l’abstrait, puis l’Univers qu’Il remplit de planètes et d’étoiles, mais aussi de météores, météorites, astéroïdes, comètes à tel point que l’Univers est un véritable capharnaüm alors Il crée les incorporels, les Anges et avec eux Il gère cette immensité en posant des Lois immuables et sempiternelles de physique et de chimie aussi bien dans l’infiniment grand que dans l’infiniment petit et ces êtres à l’image de leur créateur seront selon le Livre d’Hénoch créé le deuxième jour et selon les Jubilés le premier jour.

 

Anim

Je ne vous écris pas sous ce que vous devriez faire, sur vos actions, sur vos pensées, car je pense que vous avez une conscience et un esprit et si vous vous considérez comme les « Enfants » de ce Dieu seul et unique, vous savez personnellement quand vous péchez, quand vous faites une faute qui n’est pas en accord avec El-Shaddaï et ses commandements ou les Enseignements de son Fils Jésus le Nazôréen, alors j’aime mieux par des preuves de son existence que vous veniez volontairement vers Lui avec votre cœur, sincèrement, sans arrière pensés car ce Dieu nous l’aimons sans image, sans statue, par l’Esprit, pas l’Esprit des chrétiens, cet esprit qui n’existe pas, non, celui de notre réflexion, de notre raisonnement, qui nous donne la « sagesse », et nous ressentons sa présence autour de nous.

Dans le prochain chapitre je continuerais sur ce cinquième jour et sur le plus important le sixième jour avec la pose sur la Terre du pantin « Homme » en fin de ce jour, la création la plus complexe et la plus merveilleuse de toutes les créations déjà accompli par ce Dieu seul et unique, EL-SHADDAÏ.

Prenez soins de vous, de votre maison !

Portez-vous bien !

Salutations cordiales à tous

Sig : Jean-Paul G. dit « GRANDELOUPO »